«Notre bâtiment offrira un environnement de travail stimulant, humain et ouvert à la diversité, un lieu favorisant les échanges et tourné vers l’avenir.»

Renaud de Planta Associé senior




Afin de poursuivre le développement de ses activités, le groupe Pictet a décidé de construire un édifice d’avant-garde au cœur du grand projet urbanistique Praille Acacias Vernets à Genève.

Le nouveau bâtiment jouera un rôle central dans le futur Campus Pictet de Rochemont. Il symbolisera à la fois notre vision à long terme et un fort attachement à Genève où nous avons nos racines depuis 1805, tout en encourageant la collaboration et l’innovation. Doté des technologies les plus modernes, il représentera également un modèle d’intégration environnementale en milieu urbain.

Présentation vidéo

play sound

Construire l’avenir de Genève

Le Campus Pictet de Rochemont a pour ambition de devenir l’un des ensembles immobiliers les plus emblématiques du projet Praille Acacias Vernets (PAV). Situé au cœur de Genève, le PAV est un quartier dynamique au carrefour de complexes industriels, commerciaux et résidentiels. Sa situation centrale et son accessibilité aisée en font une opportunité unique en termes de développement urbain et économique pour la région.

Le projet PAV vise à transformer la plus vaste et ancienne zone industrielle et artisanale de Genève en un quartier urbain mixte où il fera bon vivre et travailler. L’inauguration du Campus Pictet de Rochemont en 2025 marquera une étape majeure dans le développement du quartier.

Rémy Best, associé, étudie les maquettes dans leurs moindres détails.

Conçu pour le «bien-être»

23 étages, une vue panoramique depuis la terrasse du restaurant collaborateurs et l’omniprésence de la nature: la notion de «bien-être» («Feng Shui») sera centrale dans tout le bâtiment. Ses occupants profiteront d’un environnement de travail stimulant et humain, favorisant l’ouverture d’esprit, la transparence et la collaboration.

Le Campus Pictet de Rochemont sera une référence environnementale dans son concept de construction, sa consommation d’énergie et son accessibilité, mettant l’accent sur la mobilité douce. En son centre, des espaces verts et arborés seront créés, avec un parc public qui comprendra la remise à ciel ouvert de la rivière Drize. Environ 10’300 m2 du campus seront dévolus à la création d’une centaine d’appartements de qualité.

Comment le lauréat a-t-il été choisi?

Marc Pictet, associé, analyse minutieusement les plans, chaque détail a son importance dans cette décision collective.

Le projet gagnant a été sélectionné selon des règles strictes exigées par la norme suisse SIA 142, dont l’aspect le plus important est l’anonymat. Chaque projet présenté devait répondre aux mêmes critères: une maquette blanche à l’échelle 1/500 et 7 planches montrant l’extérieur et l’intérieur du futur bâtiment.

Le jury de 11 membres était composé de deux représentants de Pictet, Renaud de Planta et Rémy Best, d’architectes et urbanistes de renom et de représentants du Canton de Genève et de la Ville de Carouge. Sous la direction du président du jury, à huis clos, leur tâche consistait à choisir parmi les 14 projets soumis par les architectes suisses qui avaient été invités à participer au concours.

Les membres du jury débattent d’une nouvelle étape importante de l’histoire de Pictet.

54’000 Surface des bureaux en mètres carrés

90m Point culminant du Campus

2500 Nombre total de places de travail