Les pionniers révèlent l’inconnu.
Et les opportunités d’investissement.
«Notre plan stratégique Ambition 2025 met aussi bien l’accent sur l’excellence en matière d’investissement que sur la solidité, la sécurité et la résilience qui définissent notre Groupe.

Le renforcement de nos initiatives en tant qu’acteur responsable est également l’une de nos priorités et nous avons créé une nouvelle fondation philanthropique. Nous voulons être au service du bien commun ainsi qu’un exemple pour les générations présentes et futures.»

— Renaud de Planta, associé senior

Un esprit de pionnier

Pictet agit en pionnier depuis 216 ans et a su conserver son esprit d’entreprise intact. Dans les années 1850, la banque fait sa première incursion dans le domaine de l’immobilier en investissant dans une société chargée de valoriser les terrains libérés par la démolition des fortifications qui entouraient Genève. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, elle reprend et assainit une société de placement immobilier en difficulté. Et en 2018, une équipe spécialisée dans les investissements immobiliers directs est constituée au sein du Groupe. Par ailleurs, à partir de 1941, Pictet contrôle l’entreprise de génie civile SA Conrad Zschokke et en préside le conseil d’administration. 

Pictet connaît cependant ses plus grandes réussites en se concentrant sur son activité première, la gestion d’investissements pour le compte de ses clients. Au début du XXe siècle, les voyages entrepris par Guillaume Pictet aux Etats-Unis et au Mexique sont à l’origine de l’essor de deux entités importantes. La première est un fonds fermé, coté à Genève, dont le portefeuille se compose de sociétés mexicaines. Pictet en prend le contrôle et en fait progressivement le principal véhicule de placement collectif international pour ses clients privés. La seconde entité, Amerosec, est créée en 1910 dans le but d’investir dans des titres de compagnies d’électricité américaines. Elle devient le véhicule phare de Pictet pour les placements en actions américaines. Après avoir rempli sa mission pendant 80 ans, elle commence une deuxième vie en 1990 sous la forme du premier fonds de hedge funds de Pictet.

Les bureaux ouverts à travers le monde concrétisent également l’esprit de pionnier de Pictet. Les responsables locaux disposent en règle générale du temps et des ressources nécessaires pour monter une structure de A à Z.

Les associés peuvent être considérés, d’une certaine façon, comme des business angels, qui financent de nouveaux projets internes, permettent la convergence des opportunités et des compétences, et laissent aux personnes impliquées le temps et la liberté nécessaires au déploiement de leur potentiel. Dans l’histoire récente de Pictet, les stratégies thématiques et alternatives, tout comme les fonds en actions et en obligations émergentes, et en particulier en dette émergente libellée en monnaie locale, constituent des exemples emblématiques de cette approche. Mentionnons aussi la gestion d’actifs au Japon, ainsi que les activités de gestion privée et institutionnelle en Italie. 

Les bureaux ouverts à travers le monde concrétisent également l’esprit de pionnier de Pictet. Les responsables locaux disposent en règle générale du temps et des ressources nécessaires pour monter une structure de A à Z. Depuis l’installation à Londres, en 1980, chaque nouvelle implantation sur une place financière internationale a obéi à un choix stratégique. Après Tokyo, Zurich et Luxembourg, puis Hong Kong et Singapour, l’expansion du Groupe s’est poursuivie au Moyen-Orient et en Europe. En 2020, Pictet a franchi une nouvelle étape en s’établissant sur les deux plus grands marchés de l’épargne du monde, les Etats-Unis (New York) et la Chine (Shanghai).