Markets insight

Les investisseurs privés sont confrontés à des risques considérables en l’absence de garanties de la part des régulateurs

Il est inévitable que cette tendance se poursuive et, si elle est bien gérée, elle devrait être positive puisqu’elle permettra aux investisseurs de diversifier davantage leurs portefeuilles et - potentiellement - de générer de meilleurs rendements.

Cependant, l’ouverture de la classe d’actifs à des cercles plus larges d’investisseurs comporte également des risques et Elif Aktuğ en examine l’impact sur les valorisations, le cycle d’investissement actuel et l’importance de s’appuyer sur un conseiller de confiance lors de la recherche d’actifs investissables.

«Pour ceux qui ont besoin de liquidités et peu d'épargne, leur proposer d’investir dans cette classe d’actifs serait tout simplement un mauvais conseil.»

Elif Aktuğ Associée du groupe Pictet

Lire l’article complet (en anglais)

©2021, The Financial Times