Sally Mann remporte le 9e Prix Pictet, l’un des plus importants prix internationaux de photographie

La photographe américaine a été distinguée pour sa série réalisée lors des incendies qui ont ravagé le Great Dismal Swamp (le Grand marais lugubre) en Virginie

Sally Man est la nouvelle lauréate du Prix Pictet, prix international de photographie axé sur le développement durable, dont la 9e édition était placée sous le thème «Fire».

Pour sa série «Blackwater» (Eaux noires), elle a parcouru le Great Dismal Swamp, une zone marécageuse pleine de dangers, où pullulent dans une végétation dense serpents, insectes et prédateurs, et où de nombreux esclaves en fuite ont cherché un chemin vers la liberté. Elle y a photographié un paysage consumé par les flammes et noyé dans une épaisse fumée, qui semble faire écho à l’embrasement des tensions raciales aux Etats-Unis.

La cérémonie de remise du prix s’est déroulée le 15 décembre 2021 au Victoria and Albert Museum, à Londres. Elle a coïncidé avec le vernissage d’une grande exposition présentant les séries soumises par les douze finalistes en lice, qui ont exploré chacun à leur manière le thème du feu, d’une terrible actualité.

«Au cours des douze années qui se sont écoulées depuis le lancement du Prix Pictet, deux des problèmes majeurs menaçant la vie sur notre planète – l’épuisement des ressources et les effets dévastateurs du changement climatique – n’ont cessé de s’aggraver.»

Renaud de Planta Associé senior du groupe Pictet
© Sally Mann: Blackwater 32 - Blackwater series 2008-2012

Les douze finalistes du 9e Prix Pictet, «Fire», étaient les photographes suivants:

  • Joana Hadjithomas et Khalil Joreige, vivent et travaillent entre la France et le Liban; 
  • Rinko Kawauchi, vit et travaille au Japon;
  • Sally Mann, vit et travaille aux Etats-Unis;
  • Christian Marclay, vit et travaille au Royaume-Uni;
  • Fabrice Monteiro, vit et travaille au Sénégal;
  • Lisa Oppenheim, vit et travaille aux Etats-Unis;
  • Mak Remissa, vit et travaille au Cambodge;
  • Carla Rippey, vit et travaille au Mexique; 
  • Mark Ruwedel, vit et travaille aux Etats-Unis;
  • Brent Stirton, vit et travaille aux Etats-Unis;
  • David Uzochukwu, vit et travaille en Allemagne;
  • Daisuke Yokota, vit et travaille au Japon.

Série de podcasts proposée par le Prix Pictet: saison 3 Power

L’annonce de la lauréate du Prix Pictet a marqué le lancement de la troisième série de podcasts «A lens on sustainability» (Zoom sur le développement durable), au cours desquels des artistes, des universitaires, des philosophes et des photographes de tous horizons échangent leurs réflexions sur les rapports entre la photographie et le développement durable. Taryn Simon, Peter Frankopan, Brent Stirton et Herminia Ibarra font partie des personnalités à y avoir participé.
 

Joana Choumali remporte la 8e édition du Prix Pictet

Joana Choumali s’est vu remettre hier soir le Prix Pictet, prix international de photographie axé sur le développement durable, dont la 8e édition avait pour thème Hope. Le nom de la lauréate a été dévoilé au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée au Victoria & Albert Museum, à Londres, à l’occasion du vernissage de l’exposition présentant les photographies réalisées par les douze finalistes en lice.

Biographie et photographies de la lauréate

S’exprimant au nom du jury, son président, Sir David King, a déclaré: «Nous avons été inspirés par les paroles de Kofi Annan, président d’honneur du Prix Pictet depuis sa création, qui soulignait, dans son dernier discours prononcé avant son décès, la capacité de l’humanité à trouver des raisons d’espérer dans l’adversité. Il avait le profond espoir qu’il était encore temps de réparer les dommages catastrophiques infligés à la nature et aux plus vulnérables de nos semblables. Mais ne nous leurrons pas: la crise que nous traversons s’est aggravée ces deux dernières années. Il reste néanmoins un espoir, aussi fragile et insaisissable soit-il. Les photographies des douze finalistes mettent en lumière l’immense espoir dont est porteur le Prix Pictet – le pari sur l’avenir que nous faisons tous, convaincus que l’art a le pouvoir d’inciter à l’action et de triompher quand les paroles seules ne peuvent rien.»

Site web du Prix Pictet

Prix international de photographie consacré au développement durable

En 2008, les associés ont créé un prix de photographie dans le but de sensibiliser un public international aux enjeux du développement durable et d’encourager des actions concrètes.

Le Prix Pictet a mis l’accent, depuis son lancement, sur des thèmes liés à l’environnement: Water, Earth, Growth, Power, Consumption, Disorder, Space et Hope.

«J’ai l’espoir que le Prix Pictet contribuera à faire mieux comprendre les changements qui affectent notre planète et suscitera une prise de conscience quant à l’urgence de mettre en œuvre des mesures de prévention.»

Kofi Annan (1938―2018) Ancien Président d’honneur du Prix Pictet

Hommage à Kofi Annan 
Par Stephen Barber, président du Prix Pictet

En savoir plus

Visitez le site du Prix Pictet pour en savoir davantage sur ce Prix international de photographie consacré au développement durable.